Desindustrialization

Taux de croissance économique revu à la baisse, chômage élevé, dettes publiques et déficits excessifs, balance commerciale lourdement déficitaire, déclassement et paupérisation: l’urgence d’une nouvelle politique industrielle française.

1. Décrochage progressif de la croissance et déclin industriel français à partir des années 80.

Durant les « 30 glorieuses » de 1946 à 1976, la croissance annuelle du PIB par habitant de la France est ressortie à +4,3%, en raison en partie du renouveau démographique amorcé dès 1942. Pendant toute cette période, la forte hausse de la productivité a permis de soutenir la hausse des salaires. Après le choc pétrolier de 1975, la croissance annuelle française ralentit par paliers : +2% entre 1974 et 1990 +1,4% entre 1990 et 2005 et seulement +0,5% entre 2005 et 2017. Cette baisse régulière de notre performance économique, encore plus marquée lorsqu’on la mesure par habitant, est due au puissant mouvement de désindustrialisation qui touche notre pays depuis plus de 40 ans.

Découvrez ici la suite de l’article

 

Written by Olivier STEPHANOPOLI